Accéder au Réseau finances

  • Immobilier : ce que proposent les cinq principaux candidats à l'Elysée 18 avril 2017 A moins de quinze jours de la révélation du prochain Président de la République, les cinq principaux candidats à l’Elysée continuent de dévoiler leur programme et leurs mesures phares, y compris en matière d’immobilier. Si ce dernier thème n’est pas le plus abordé dans la campagne, la pierre reste néanmoins un enjeu incontournable.

    PTZ, encadrement des loyers ou dispositif Pinel, les candidats à la présidence de la France ont tous un avis relativement tranché sur les questions de logement.

    Le PTZ

    Concernant le Prêt à Taux Zéro, François Fillon tend à le maintenir avec une possibilité de renforcement pour les édifices qui consomment le plus. Benoit Hamon et Emmanuel Macron s’accordent pour le maintenir. Marine le Pen ne s’est pas positionnée. Quant à Jean-Luc Mélenchon, il propose de le modifier complètement.

    Dispositif Pinel

    A l’exception de Jean-Luc Mélenchon qui entend supprimer le dispositif Pinel, les quatre autres candidats sont d’accord pour le maintenir. Benoit Hamon demande une évaluation des résultats. Emmanuel Macron envisage des modifications du dispositif après évaluation des résultats.

    Encadrement des loyers

    En matière d’immobilier, la question de l’encadrement des loyers continue de diviser les cinq principaux candidats.
    François Fillon propose de supprimer cette mesure en maintenant des observatoires locaux de loyers. Il propose aussi la création d’un bail homologué. Benoit Hamon souhaite maintenir le dispositif en l’étendant aux métropoles tendues. Marine le Pen n’a pas de position clairement affichée sur la question. Pour Emmanuel Macron, le dispositif Pinel sera maintenu sans l’étendre aux autres métropoles. Enfin Jean-Luc Mélenchon maintient le dispositif et souhaite l’étendre à tout le territoire.

    L’immobilier reste un enjeu primordial. Les Français y consacrent en moyenne 18,3% de leurs revenus. La filière de l’industrie immobilière est un véritable moteur économique de la France, représentant 10% du PIB et employant près de 2 millions de personnes.